Auteur : benoims

Les nouvelles du camp Ados 2019

Jeudi 15 août :

Bon ben voilà : les derniers jours…

Ce matin nous récupérons en sommeil avec un réveil échelonné accompagné par le maintenant traditionnel brunch des jours de repos ! Cet après midi jeux et descente à Luz.

Vous retrouverez vos enfants demain :

  • A Lourdes vers 15h30
  • A Bordeaux, arrivée du train à 18h58

Mercredi 14 août :

Bon ben voilà : nous avons gravi un 3000 !

5h, le réveil sonne pour les animateurs. C’est avec les yeux encore collés que nous faisons chauffer l’eau. 5h30, nous réveillons les jeunes. Repli des duvets pendant que l’eau fini de chauffer. Nous nous éclairons à la lampe frontale. 7h15, le camp est plié, le sacs sont sur le dos, nous partons à l’assaut du Taillon.

Nous montons dans cette pente raide ce qui nous fait prendre rapidement de l’altitude. 10h, nous sommes au sommet, 3144 mètre d’altitude… Les Pyrénées sont à nous.

Puis nous redescendons vers la brèche de Roland. Autre lieu symbolique et impressionnant : 100 mètres de rocher qui nous surplombent. La vue là encore récompense nos efforts.

Mais c’est l’autoroute. Semaine du 15 août et belle météo : le mélange parfait pour que tout le monde se donne rendez-vous à la brèche ! Nous repassons maintenant côté français pour descendre au port de Boucharo puis retour au col des tentes. Certains d’entre nous sont lessivés, d’autres trouvent encore la force de courir. Mais nous gardons tous un souvenir incroyable de ces trois jours en montagne.

De retour à la grange, la douche nous reconstruit. Mais pas autant que le plat de lasagnes que Fabienne nous a préparé pour notre retour. La veillée est simple et rapide : loup garou et marshmallow au coin de la cheminée.

bye bye !

Mardi 13 août :

Bon ben voilà : nous avons traversé la vire des fleurs

La nuit était fraiche. Mais les troupes sont reposées. L’intendance du petit déjeuner et repli du bivouac.

Ça y est, nous reprenons notre marche. Nous arrivons rapidement au départ de la vire des fleurs. Une vire est une terrasse étroite au milieu d’une falaise verticale. La vue est magnifique sur le canyon d’Ordessa. Les couleurs blanches, rouge, marron s’y côtoient avec différentes teintes. La météo est stable : sec avec des passages nuageux. Cela met en évidence le relief du décor 🙂

Nous remontons ensuite vers le plateau de Millaris où nous bivouaquerons le soir. De là nous voyons la brèche de Roland et le Taillon de « l’autre côté ».

Nous posons nos sacs au lieu de bivouac mais il est encore tôt. Les plus motivés – une bonne moitié du groupe – montent sur le Descargador, sommet arrondi qui surplombe le plateau, et duquel nous observons le massif dominé le Mont Perdu. Nous poursuivons ensuite vers la grotte Casteret qui offre un spectacle unique mais dont les jours sont comptés : un pilier de glace gelé en permanence.

Une bonne journée s’achève ainsi après un bon repas chaud. La nuit s’annonce encore fraiche. Nous nous couchons tôt car demain il faut démarrer aux aurores…

bye bye !

Lundi 12 août :

Bon ben voilà : ¡estamos en España!

La Capou mobile nous conduit au col des tentes à 11h. Nous retrouvons Matéo, accompagnateur en montagne, qui nous guidera pour les 3 jours.

Le temps est gris et pluvieux. Le brouillard est installé. Nous nous demandons un petit peu ce que nous faisons là. Mais quitte à avoir préparé les sacs, autant partir…

Les premiers pas nous mènent rapidement au port de Boucharo. Ça y est, nous sommes en Espagne ! Le temps n’est toujours pas de la partie. Nous évoluons dans les cailloux jusqu’à la forqueta de Gabietou. Nous avons quitté l’humidité du brouillard et la pluie s’est arrêtée. Les paysages se dégagent et la motivation reprend le dessus 🙂

Nous poursuivons jusqu’à notre lieu de bivouac : la plaine de Salarons. Il est 19h, les sacs étaient lourds. Le repas chaud est le bienvenu ! Mais les réchauds peinent à faire bouillir l’eau. Bien que le temps se soit levé, il fait encore frais. A peine le repas terminé, nous nous réfugions dans nos tentes pour économiser nos calories.

bye bye !

Dimanche 11 août :

Bon ben voilà : repos et préparation du dernier bivouac.

Ce matin, grasse matinée, dormage, sommeil et repos. Le tout accompagné d’un brunch à horaire variable pour s’adapter au rythme de chacun.

Cette après-midi, préparation des sacs pour le bivouac. Et vu l’efficacité du groupe, nous avons même pu aller avec ceux qui le souhaitaient au city stade !

Ce soir nous faisons une petite veillée jeux de société.

Demain nous partons pour 3 jours en montagne, donc pas de nouvelle d’ici notre retour mercredi soir.

bye bye !

Samedi 10 août :

Bon ben voilà : nous entamons la deuxième moitié du camp !

Remis du bivouac, nous avons mis le réveil pour affronter le mur école d’escalade d’Héas. C’est sur cette paroi naturelle que les deux moniteurs d’escalade nous ont appri les rudiments de ce sport qui demande souplesse, agilité et puissance.

L’après-midi, après la vaisselle et une petite sieste, nous sommes tous descendus faire quelques emplettes à Luz. Un dernier au-revoir à Lulu qui a passé quelques jours avec nous.

Marie a animé la veillée avec de petits jeux qui ont sollicité : les capacités respiratoires pour le fameux volley-PQ, de concentration en se retenant de rire à des « blagues nulles », et d’identification pour deviner le personnage collé sur le front.

bye bye !

Vendredi 9 août :

Bon ben voilà : nous sommes rentrés sains et saufs !

Repli matinal du bivouac et dernière descente pour retrouver le bus à 12h. De retour à la grange : à nous les pâtes carbo !!! (Merci Fabienne et Denis 🙂 )

Nous avons pris l’après-midi pour nous remettre de nos efforts : douches, lessives, rangements, repos, repos, repos.

Olivier a concocté une veillée surprise qui nous a tous stimulé car il a fallu faire preuve de multiples compétences : agilité, créativité, rapidité, etc. Récompense à la clé : du temps pour maquiller librement les animateurs !!!

bye bye !

Jeudi 8 août :

Bon ben voilà : on a fait le tour du propriétaire !

Il a fait beau et chaud (contrepèterie belge).

Le matin nous avons fait le tour du piedmont. L’après-midi après avoir allègrement bullé pour digérer, certains sont allés se tremper les pieds dans le ruisseau ; pendant que les autres sont montés à la Hourquette d’Héas et ainsi admirer les vallées et sommets environnants.

Le soir, retour au bivouac pour profiter d’un bon repas chaud. La soirée s’est conclue par une veillée histoires et blagues où tout le monde a participé.

bye bye !

Mercredi 7 août :

Bon ben voilà : on dort en montagne ce soir !

Levé tranquille à 9h pour préparer les sacs de bivouac pendant la matinée. Départ à 13h avec la Capou-mobile direction la chapelle d’Héas. Premiers pas à 14h et installation du bivouac à 17h30 à côté de la cabane des Aguilous. Nous avons était accueillis par un troupeau de 6 isards.

Tout le monde s’est familiarisé avec des sacs plus lourds que précédemment.

Le temps de s’installer et de repérer les alentours (coins vaisselle/toilettes/cuisine), il est déjà l’heure de se mettre à table !

Petite veillée loup-garou et tout le monde au dodo 😉

bye bye !

Mardi 6 août :

Bon ben voilà : aujourd’hui repos et préparation du bivouac

Chacun s’est levé à l’heure qui lui convenait pour pouvoir recharger les batteries à leur maximum avant le départ en bivouac. La recharge en sommeill s’est accompagnée d’une recharge alimentaire avec un brunch élaboré par Fabienne.

A 13h du matin, nous avons procédé à la vérification du matériel de bivouac. Nous avons profité de cette journée ensoleillée pour descendre à Luz faire quelques courses pour certain et jouer au foot pour d’autres.

Pour dynamiser cette journée, Marion a préparé une veillée théâtre : tout le monde s’en est donné à cœur joie !

Demain nous partons pour 3 jours en montagne, ne soyez donc pas étonnés de ne pas avoir de message.

bye bye !

Lundi 5 août :

Bon ben voilà : nous avons atteint le Lac Dets Coubous et même plus!

Deuxième randonnée du séjour ce matin en partant du parking de Tournabou en direction du Lac Dets Coubous. Arrivée 11h : trop facile ! Nous avons donc poussé jusqu’au lac de Nère pour pic-niquer… et nous tremper les pieds.

Retour à la grange vers 17h où nous avons pu vaquer aux activités quotidiennes: douches (indispensable !), jeux etc…

Olivier nous a proposé une veillée construction et réflexion autour de la survie en montage… ça fait travailler les méninges !

Sans oublier l’arrivée tant attendu de Kim Anh 🙂

bye bye !

Dimanche 4 août :

Bon ben voilà : nous avons bravé le gave !

Nous sommes partis ce matin à l’assaut du gave de Gavarnie, chevauchant fièrement nos raftings. Les abordages inter-raft ont permis à tout un chacun de goûter la fraicheur de l’eau. Fraicheur appréciable par ces températures !

Après un bon repas à la grange concocté par Fabienne, la sieste fut de rigueur pour nous remettre de nos émotions. Puis, petite descente à Luz pour faire un petit peu de shopping…

Marion nous a proposé une veillée blind test dynamique, un savant mélange entre l’oreille musicale et la réactivité physique : un esprit saint dans un corp saint.

Encore une belle journée de passée avec un groupe volontaire et uni.

bye bye !

Samedi 3 août :

Bon ben voilà : nous nous sommes mis en ordre de marche !

Première randonnée pour évaluer les troupes et leur matériel. Petit tour vers le plateau de Bernazaou au départ de la grange.

Chaussures : checked!

Sac à dos : checked!

Casquette, lunette, crème solaire : checked!

Je crois que nous sommes opérationnels pour partir vers des randonnées plus sérieuses 🙂

bye bye !

Vendredi 2 août :

Bon ben voilà : nous sommes bien arrivés !

Denis et Fabienne (intendance) sont arrivés hier afin de faire les premières courses et préparer notre venue.

Nous, nous avons pris le train à Bordeaux pour une arrivée à Lourdes à 14h45 (où nous avons retrouvés les toulousains et les ariégeois) et à Bayen à 15h45.

Nous nous sommes installés (les garçons dans la tente et les filles dans le petit dortoir) puis nous avons gouté.

Le temps de prendre ses marques : jouer, discuter préparer le repas et se marrer. La vie à Bayen avec ses habitudes reprend ses droits !

Benoit nous a rappeler les quelques règles de vie pendant le camp et nous nous sommes partagés les premiers services.

Dîner, nettoyage, veillée puis dodo car demain c’est rando (belle rime ma foi !).

Le beau temps devrait être de la partie et, si vous souhaitez savoir où nous sommes allés, rendez-vous demain soir sur le site !

Bye bye !

Les nouvelles du Camp Ados 2017

Bonjour à tous,

Cliquez ici pour lire les dernières aventures en provenance de la Grange…

Les nouvelles du Camp Ados 2016

Bonjour à tous,

Cliquez ici pour lire les dernières aventures en provenance de la Grange…

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén