Mercredi 6 août

Bonsoir,
Aujourd’hui, direction Ayzac-Ost et le Parc Animalier des Pyrénées, pour voir de tout près tous ces animaux de nos montagnes : isard, ours, marmotte, bouquetin, bien sûr, mais aussi lynx, mouflon, loup, loutre, vautour, gypaète barbu… Plus d’autres plus exotiques, venus d’Amérique du Sud ou de Mongolie…
Sans oublier les explications sur les traces des animaux, et les moulages d’empreintes dans l’argile à ramener pour orner le salon des parents…
Ça y est, le camp touche à sa fin.
Ce soir, ce sera la traditionnelle boum, précédée d’un buffet surprise (pour les enfants). Sylviane et Olivier, pour un soir, ont oublié la diététique, les légumes verts et les repas équilibrés.
Apéro, nuggets de poulet, hamburger, frites et glace au menu…
En ce moment, séquence maquillage pour les filles et gel capillaire pour les garçons, pour être fin prêts pour la soirée magique…
Demain matin, ce sera moins paillettes : il faudra tout nettoyer pour laisser une Grange impeccable aux Ados, qui nous succèdent.
Et puis viendra le retour en train, les au-revoir émus aux copains, et la joie malgré tout de retrouver les parents pour leur raconter Bayen, les yeux pleins d’étoiles, en songeant déjà à l’année prochaine…
A demain sur le quai…

Mardi 5 août

Aujourd’hui la météo avait enfin décidé de nous laisser voir le soleil, mais dans la vallée seulement. Les crêtes restant dans les nuages, décision a été prise de ne pas aller en bivouac au Cirque de Troumouse, car la nuit aurait été trop fraîche, voire humide.
Les enfants se sont donc réveillés à 7h30, pour préparer une journée pour le moins sportive.
A 10h, les parcours d’accrobranche nous attendaient.
Chaque enfant a pu choisir celui qui lui convenait. Mais certains ont dû se dépasser pour effacer leur appréhension initiale. Celle-ci vaincue, les éclats de rire et les cris de joie se sont succédés…
Après un repas réparateur sur le site, départ pour la Piscine de Luz, pour profiter des quelques rayons de soleil du séjour.
Plongeons, éclaboussures, bombes humaines, immersion d’animateurs et jeter d’enfants au programme. Aucune noyade à déplorer malgré tout…
Ce soir, après le repas, nous ne nous laisserons pas décourager par le fait de dormir à la Grange plutôt que dans la montagne : soirée Loup-Garou et Chamallows grillés.
Et demain, comme la météo est mi-chèvre mi-chou, nous irons au Parc Animalier des Pyrénées (anciennement Colline aux Marmottes), voir des isards, des ours, des loups et gaver les marmottes de succulentes carottes.
A demain pour l’ultime message : et oui, les vacances des parents se terminent aussi jeudi, avec le retour de leur chère progéniture…

Lundi 4 août

Sitôt le petit déjeuner englouti, tout le monde s’est mis à travailler d’arrache-pied les sketches et les contes, de façon à être fin prêts pour le spectacle. Puis ce fut l’essayage des costumes de scène, et les derniers réglages.
Après le repas (et la vaisselle), direction Sazos pour le Grand Jeu de Piste, où il fallait retrouver des énigmes cachées dans le village, avec des indications aussi subtiles que « Levant et Ponant, Septentrion et Midi ». Auriez-vous deviné qu’il fallait se diriger vers la Table d’Orientation ?
Après la remise des prix, les équipes de pâtissiers qui n’avait pas encore œuvré se sont mises à la tâche, d’autant qu’il y avait ce soir deux anniversaires à fêter. Autant dire qu’il y avait de la pression, et qu’il n’était pas question de rater les gâteaux.
Lucile, qui fut Directrice du Camp Enfant, est en vacances à Sassis, juste à côté, et vient partager la vie du camp, avec son mari, Olivier, mais surtout Victor, son petit garçon de dix-huit mois. C’est donc lui la mascotte de la colo, tout un chacun jouant avec lui. Grand amateur de gâteaux, il a assisté le jury dans sa lourde tâche, lors du dessert.
Ce soir, ce ne sera pas une veillée ordinaire, mais la représentation filmée. Certains artistes font moins les fiers, et le trac commence à monter…
Demain, nous allons à l’accrobranche le matin, et nous espérons que la météo nous permettra de partir pour le bivouac au Cirque de Troumouse (près de l’Auberge du Maillet). Mais il faut être sûr qu’il n’y a pas d’orage annoncé et que la température sera clémente : la semaine dernière, les Pré-Ados qui étaient partis au Pic du Midi ont eu très froid, avec des températures proches de zéro.
Bien entendu, nos reporters sont sur place et vous tiendront informés de la suite des événements, mais peut-être pas depuis le bivouac, car le réseau n’est pas garanti…
A très bientôt…

>Dimanche 3 août

Ce matin, réveil échelonné, en raison d’une soirée placée sous le régime du Loup-Garou et de la dégustation des gâteaux fabriqués par deux équipes de pâtissiers en herbe (la suite demain soir).
Le temps étant incertain, nous avons bouleversé notre calendrier prévisionnel et déplacé le bivouac à mardi soir.
Les enfants sont donc partis ce matin à Luz Saint Sauveur pour faire leurs achats : rassurez-vous, ils ne vous ont pas complètement oublié, et de nombreux cadeaux vous attendent…
Puis retour à la Grange pour le repas, avant une mise au point des « scénettes », dont certaines laissent augurer des moments de franche rigolade.
Le temps restant très couvert mais sans pluie, tous sont partis vers la Ferme des Cascades pour voir les chèvres et leur traite.
Après une douche et un repas bien mérité, place à la veillée avec une soirée Times Up sur les animaux et un Quizz sur leur cris (par exemple, que fait l’alouette ? Elle grisolle).
A demain…

PS : Nelson souhaite un très bon anniversaire à son Papa…

Samedi 2 août

Bonsoir,
Ce matin, réveil échelonné, après une soirée Loup-Garou d’anthologie, qui avait fatigué les organismes.
Ensuite, nous avons travaillé sur les petits sketches avec les enfants, où nous sommes allés de surprise en surprise : des trésors de talent de comédien et d’imitateur sont apparus au grand jour.
Après le repas pris à la Grange, départ pour les Grottes de Bétharram, où tout le monde en a pris plein les yeux. Périple à pied, en bateau, en train, puis collation sur place…
Le retour dans le bus fut l’occasion pour certains de faire une sieste réparatrice.
La troupe a parfait son entraînement à la comédie en piégeant Sylviane et Olivier : panne d’électricité, rien vu, trop dégoûtés, y’en a marre… Force est de reconnaître que le piège a admirablement fonctionné…
Le concours de gâteaux débute en ce moment même.
Nous penserons à vous en les dégustant, lors de notre veillée jeux, avant un repos bien mérité.
A demain.

Vendredi 1er août

Bonsoir à tous, quelques nouvelles du camp des enfants en ce vendredi.
Après une soirée de jeux, les enfants ont eu un réveil échelonné ce matin.
Après une présentation du sac et des accessoires nécessaires à une balade en montagne, nous sommes partis sur le chemin de l’Agnouède pour la croix de Sia. Le soleil était au rendez-vous pour la matinée.
Quelques litres de sang plus tard, de jambes tordues, de dos torturés, de cœur explosant en pleine poitrine, et de fringale digne d’un coureur du Tour de France nous arrivâmes à la fameuse Croix.
Le temps de profiter d’une vue splendide sur la vallée, en quelques instants, l’orage s’est mis à gronder.
Repli en voiture sur Sazos avant l’orage…
Le repas concocté par Sylviane et Olivier englouti , une petite sieste s’est imposée.
Après la préparation des équipes pour le concours de gâteaux et les petites scénettes, des douches bien méritées, et le repas du soir pizzaiolesque est là.
Soirée loup garou en vue ouh…………………………………………..

Jeudi 31 juillet

Bonsoir à tous,
Tout le monde est bien arrivé à la Grange, malgré une petite demi-heure de retard du train, et chacun a procédé à son installation et choisi son lit.
Après un bon goûter et l’explication des règles qui vont régir la vie commune durant tout le camp, les enfants sont partis découvrir le village de Sazos, sa fontaine au bélier, son église typique des Pyrénées, son lavoir et ses moulins…
Après le repas, qui devrait être joyeux et animé, une fois la vaisselle et le nettoyage expédiés, ce sera la première veillée, avec des petits jeux pour se découvrir et mémoriser les prénoms.
Demain, la météo n’est franchement pas engageante : orages, avec possibilité de grêle et vents forts sur les sommets.
Par conséquent, la première balade, qui devait nous emmener au Col de Riou, sera sans doute moins ambitieuse : nous resterons pas trop loin de la Grange, pour pouvoir faire un mouvement offensif de repli stratégique si besoin est…
Et nous en profiterons pour commencer à travailler sur les contes, sketches et improvisations du spectacle de fin de camp.
Portez-vous bien, et ne nous jalousez pas trop…
A demain.